OpeningTalent - Lunis, le duo qui sonne comme une évidence

Au hasard d’une virée sur Instagram, je suis tombé sur le duo Lunis. En écoutant leurs covers et leurs compositions, j’ai tout de suite apprécié leurs mélodies, leur complémentarité et j’ai eu envie d’en savoir plus. De la Star Academy à leur vie en Bretagne, en passant par des festivals, un passage en maison de disque ou encore le concours Centrakor Loft Music organisé par Sud Radio, découvrez le parcours de Laurène et Louis.

 

On les découvre… Sur une scène à Quimper un soir de mars

C’est grâce à la musique que Laurène et Louis se sont rencontrés il y a maintenant 10 ans. Louis, alors âgé de 18 ans, tombe sur une vidéo de Laurène sur Dailymotion. Conquis par sa prestation, Il l’invite à partager la scène avec lui à l’occasion d’un concert qu’il organise au Stendhal à Quimper. Une profonde alchimie musicale se créée sur scène entre les deux artistes, comme une évidence. Laurène et Louis ont ensuite continué à faire des concerts ensemble et le duo est né seulement 2 mois après. Quelques années auparavant, alors qu’il avait seulement sept ans, Louis commence la musique avec des cours de piano avant d’apprendre la guitare à l’âge de 15 ans quand il commence à chanter. Laurène chante depuis toute petite, tellement petite qu’elle dit souvent chanter depuis toujours ! En 2012, deux ans après leur rencontre, une célèbre aventure va enrichir l’expérience musicale des deux artistes originaires de Quimper : la Star Academy. Laurène y décroche le trophée et un contrat chez Universal. Le duo ne regrette pas sa période en maison de disque pendant laquelle il fait de belles rencontres et apprend beaucoup de l’industrie musicale, mais Laurène reconnait « c’était trop tôt, le projet n’étais pas prêt, et on pense aujourd’hui avec le recul qu’il faut qu’un projet soit prêt, viable seul, avant de sonner aux portes des majors. » Aujourd’hui indépendant, Lunis travaille à peu de choses près de la même manière concernant l’artistique mais doit désormais prendre en charge la production, la distribution ou encore la promotion. Les bretons se savent bien entourés et ne regrettent pas ce choix. Le duo se nourri des influences musicales de chacun et cultive ainsi un style qui lui est propre. Laurène à ses débuts, écoutaient des groupes ou des chanteurs de rock anglais, notamment Oasis. Elle appréciait aussi la pop-punk des années 2000, comme les groupes Blink et Good Charlotte. Quant à Louis, lorsqu’il a commencé à écrire ses premiers morceaux, il s’inspirait de Damien Rice, Angus & Julia Stone, Papa Roach ou encore Linkin Park. Aujourd’hui les inspirations de Lunis se concentre sur la nouvelle vague pop américaine avec en tête de liste l’excellent Lauv, dont on peut ressentir l’influence dans certains morceaux.

 

On les retrouve… avec Apologize et plusieurs titres à venir !

Début mai, Lunis a partagé un remix d’Apologize, succès de Timbaland et One Republic sorti en 2007. C’est le producteur Besomorph qui a proposé ce morceau au duo. Il avait déjà collaboré avec Lunis sur un remix de « Zombie » du groupe The Cranberries. « Apologize, c’est une des premières chansons que l’on chantait ensemble en concert il y a 10 ans avec Louis, donc quand il nous a proposé de la reprendre avec lui (Besomorph) et Anthony Keyrouz, en grands nostalgiques, on a sauté sur l’occasion ! » nous explique Laurène.

Pour ma part, je n’aurais jamais imaginé une version électro d’Apologize est le résultat est juste top pour l’été qui approche !

Ces derniers temps, l’épisode inédit du confinement a changé les habitudes de Lunis. Les deux artistes ont moins vu leurs familles et ont été privé de cinéma, une de leurs grandes passions. En effet, ils ont pour habitude de passer énormément de temps dans des salles de cinéma et ne se contentent pas de le regarder : ils le font aussi ! Passionnés par la vidéo de la réalisation au montage, Laurène et Louis réalisent parfois des court-métrages ! Les bretons ont aussi su mettre à profit leur isolement. Ils ont été très actifs sur les réseaux sociaux, postant régulièrement des nouvelles reprises ou de belles images. Le duo en a aussi profité pour créer de nouvelles musiques et se pencher sur de nouvelles collaborations avec des artistes qu’ils apprécient. Ils ont beaucoup travaillé ces derniers temps et ont de belles perspectives de sorties pour cet été, préparez-vous à du nouveau ! Très créatif, Lunis enregistre tous ses morceaux à la maison. Ils ont souhaité rester vivre en campagne et y développer leur musique comme ils l’entendent, dans un cadre des plus agréables. Ils accueillent parfois d’autres artistes dans leur home studio ou se déplacent pour en rencontrer, mais ils sont toujours certains de revenir rapidement chez eux, en Bretagne.

 

On y croit parce que… tous les voyants sont au vert !

Laurène et Louis ont déjà vécu de belles expériences dans la musique, et notamment ces dernières années. En 2019, Lunis s’est produit au Zénith de Nantes en première partie d’artistes prestigieux comme Maitre Gims ou Vitaa et Slimane lors d’un concert organisé par Hit West ! Ils ont aussi remporté il y a quelques mois le concours Centrakor Loft Music organisé par Sud Radio, une performance qui en dit long sachant qu’ils étaient en concurrence avec plus de 300 candidats. Lunis s’est aussi produit à l’occasion de festivals, Louis retient particulièrement le festival « Chanson de Café de Pornic » au cours duquel les deux artistes ont fait des rencontres humaines qu’ils n’oublieront jamais.

Si vous ne les connaissez pas encore, je vous conseille vivement d’aller écouter leurs morceaux !

Laurène vous conseillera sûrement de commencer par « Fleur au pisto » : « C’était le tout premier morceau de LUNIS en solo et on avait beaucoup de choses à dire dans cette chanson. C’était aussi la première qu’on sortait depuis un bout de temps, donc on avait beaucoup d’appréhensions à l’idée de la partager, mais on est vraiment très fiers du résultat. » Louis, lui, apprécie particulièrement le single « Dans le Sablier », co-écrit avec Christian Vié et sorti en janvier dernier : « J’ai eu de très beaux retours concernant le mix et la prod de la part d’artistes et d’ingé sons, qui sont des pointures pour nous. ». Lunis est aussi entouré d’une scène bretonne en plein essor composée d’artistes comme Sônge, Di#se, Skopitone Sisko ou encore Alvan. Laurène et Louis savourent l’opportunité de développer leur musique dans une région agréable et accueillante pour les musiciens. En temps normal, il y a énormément de concerts et les artistes on par exemple des salles pour enregistrer, répéter. Proche de son public, Lunis apprécie partager avec lui des morceaux dès qu’ils en ont l’occasion ! Le duo breton veut rester sur sa dynamique et proposer toujours plus de musique aux personnes qui les suivent et à ceux qui ne les ont pas encore découverts. Ils sont désormais entourés d’une équipe avec qui ils se sentent bien et cela ne présage que du positif pour la suite ! L’absence de concerts commence aussi à se faire sentir, on leur souhaite de retrouver leur public très prochainement !