À fêter

PRINTEMPS DE BOURGES 2019

En 1977, à l'époque des shows "Top à..." et "Numéro un" de Maritie & Gilbert Carpentier naît le Printemps de Bourges. Si des artistes comme Dalida ou Mireille Mathieu sont déjà des superstars, toute une autre partie de la scène française peine à atteindre son public. Le Printemps de Bourges cherche alors à rassembler les artistes de "l'autre chanson" pendant 5 jours, au coeur de la ville : poètes, révolutionnaires, avant-gardistes, la nouvelle génération musicale rencontre une scène plus classique avec Charles Trenet, livrant ainsi un plateau d'artistes de choix pour un jeune public en quête de nouveauté. 

Le Printemps de Bourges a continué sa croissance, atteignant les 133 000 spectateurs en 1987 et attestant de toutes les nouvelles tendances musicales : la scène française et Charles Aznavour, le nouveau rock avec The Cure, le rap avec Public Enemy, ou encore le reggae avec Massilia Sound System. En programmant des concerts au coeur de la ville, le Printemps de Bourges se réconcilie avec la population locale. 

Depuis 1999, le festival est revenu à ses ambitions d'origines : la découverte pointue, originale et audacieuse. Il se fait caisse de résonance des nouveautés les plus passionnantes du moment : Souad Massi, Vincent Delerm, Cali, les Têtes Raides, et tant d'autres. Sur les scènes du Printemps de Bourges se confirment les talents émergents et les bêtes de scène.

Plusieurs de nos artistes y sont programmés cette année, tant sur les scènes que dans les bars partenaires. Pour une mise en bouche, découvre leur univers ci-dessous !

TELEGRAPH
Après un road-trip aux Etats-Unis, Telegraph décide d'appeler à l'aventure à travers ses créations musicales mélangeant rock-indie, folk et electro. Sorti en avril 2018, leur single "Broken Bones" a dépassé les 35 000  vues sur Youtube et les 200 000 écoutes sur les plateformes de streaming. Après des concerts sur de nombreuses scènes parisiennes, ils préparent un EP dont la sortie est prévue pour 2019 ! 

 

FUNK FICTION 
Mélangez du funk, au reggae et au jazz, et soupoudrez de quelques gouttes de dub, le tout interprété par une formation de cuivres ! C'est la recette de Funk Fiction, une équipe de musiciens qui garantit des solos endiablés et une bonne humeur à toute épreuve ! 

 

HOAX PARADISE 
Hoax Paradise fait partie des ambassadeurs d'un rock contemporain, coloré et décalé sur certains titres, puis brusquement plus sombre et mélancolique. Une formation classique avec des percussions, guitares et basses, qui accompagnent la voix nerveuse et puissante de la chanteuse. Ces derniers mois ont été décisifs dans leur évolution. Leur univers s’est agrandit, avec de nouveaux clips qui affirment leur identité visuelle, et un nouvel EP “Well, nobody’s perfect” ! Ils s’affirment ainsi, dans la lignée d'un rock british ! Pour Hoax Paradise, c’est un retour à Bourges, puisqu’ils avaient déjà joué au centre de shopping Carrefour en avril 2017, lors d’un partenariat entre le Printemps de Bourges et OpeningStage !

BEAR'S TOWERS
Laisse toi entraîner dans une douce mélancolie avec Bear's Towers, le groupe qui met ses pas dans ceux de The Lumineers ou Kings of Leon. Si ton coeur bat façon pop-folk, ils te feront voyager dans les grands espaces américains, s'interrogeant sur l'errance, les amours passionnels, le passé douloureux. Le tout est rythmé par des breaks de guitare incisifs, notamment sur leur dernier album KYMA, teinté d'accents rocks énergiques ! 

 

GAUMAR
Avec des covers ou ses Gaumashups, Gaumar nous fait danser sous le soleil !  Ses titres originaux sont également positifs et énergiques, comme "Sourire" où on la suit dans le métro, ou encore avec le petit dernier "Foule", qui t'entraîne dans une soirée d'ivresse. Elle te fait groover sur des textes en français, adaptés façon electro-pop, la meilleure façon de teaser son album à venir ! 

Voilà de nouveaux artistes pour débuter ta playlist de l’été ! Mais si tu préfères les rencontrer en live, rendez-vous sur la programmation du Festival !

Crédits photo : page Facebook Telegraph


Elise Laheurte

Le 14 avril 2019
Partage l'info !