À découvrir

YEAST : Un EP, un clip, deux pubs !

YEAST s’affiche en simultané sur trois canaux de distribution : un 3e EP, un clip et deux synchronisations publicitaires. Un début d’année tonitruant qui permet au groupe lyonnais de dévoiler sa version améliorée, un rendu qui définit véritablement les bases de YEAST.

 

On les découvre …. avec deux EP planants.

Le groupe lyonnais qui réunit Léo Barbenès, Arthur Wilain, Judicaël Echalier et Cyril Gelly commence à se faire entendre en 2015 avec l’EP “SMN U CN’T HVE”, suivi de “WATER” l’année suivante. Deux opus qui exposent déjà le décor : une atmosphère aérienne dans les partitions, des guitares palpitantes, des choeurs envoûtants, une mélodie planante. Quant aux paroles, plus souvent anglophones que francophones, on les soupçonne nostalgiques avant même d’en faire la traduction tant leur diction est poétique. Et l’image va avec le son, avec des pochettes fidèles à ce qu’on va écouter comme celle de “WATER” : une fumée flottante, qui semble vouloir s’échapper, dans une étendue bleue énigmatique. Une nuage musical si bien travaillé, laissant penser qu’on est en train de découvrir les petits frères de Kings Of Leon et que la suite ne peut être qu’ascension.

 

On les retrouve…. dans des publicités Citroën

Deux EP plus tard, on découvre une nouvelle combinaison Rock-Pop-Funk modernisé dans les influences avec leur troisième opus “Dust Of Light”.  YEAST  semble y rencontrer Foals et l’Impératrice à une soirée chill, avant d’avoir une discussion nocturne avec Foster The People. Des nouvelles inspirations incorporées délicatement par les quatre artistes : plus d’un an pour livrer l’opus contre 6 mois pour le précédent. Ce 3e disque, c’est celui qui leur correspond le mieux “et repose les bases” du groupe. Plus électrique, plus funky, il conserve cependant l’identité aérienne de leurs débuts.

En 2018, ils signent un partenariat avec Citroën pour deux synchronisations publicitaires et c’est un titre de 2016 qui est choisi pour accompagner l’une d’elles  : “BLACK NIGHTS” de l’EP “WATER”. Alors qu’il ressurgit en même temps qu’un 3e EP censé re-définir les bases du groupe, il se fond finalement bien à leur nouvelle peau : un titre sombre, planant qui envoûte. Un retour vers le futur cohérent donc.

 

On y croit ….. parce que l’équilibre musical les rend inlassables.

Style sixties, musique influencée par la scène londonienne, mélodies planantes, c’est la définition qui pourrait convenir à tous les noms électro-pop du moment et pourtant  YEAST  se différencie complètement. Pas d’excès de vintage, d’électro trop conceptuel ou de paroles dénuées de sens,  YEAST  équilibre des ingrédients musicaux en vogue en les cultivant dans un univers chimérique unique. Leur musique est si bien dosée qu’elle devient inlassable aux oreilles de celui qui commence à les écouter. Une fois converti, on attend le prochain titre comme une chanson dont on connaît déjà le goût mais pas la composition.


Crédit photo : Maxime Thevenon
Crédit photo : Lucie Rimey Meille

TALENT(S) :
Musique

Suzon

Le 16 mai 2019
Partage l'info !