Jikaëlle


img artiste

Présentation

Jikaëlle a le goût des guitares acoustiques, des harmonies folk et des mots limpides, mais forts, qui disent l’amour, ses rêves et ses fissures, le quotidien et le besoin de s'en échapper. Des thèmes qui traversent son premier album, Evasions, sorti en 2014, et qui parcourront également Evidences, un deuxième disque en cours de production. Tous deux sont réalisés par Bernard Léchot, qui l’accompagne régulièrement sur scène à la guitare.

 

Adolescente, à Saint-Maur-des-Fossés, dans le Val-de-Marne, elle fait de la danse et de la guitare. Son bac en poche, elle passe par une école de théâtre. Et la musique reste en filigrane : elle écoute d’innombrables artistes, se forge une culture qui va puiser aussi bien dans les playlists de Radio Nostalgie que dans les sorties récentes. Elle avale de la chanson française à haute dose et se sent également des connexions avec le folk-rock anglo-saxon. Envie de dire, envie de faire, ne reste plus qu’à concrétiser…

 

Déclic

Le déclic a lieu début 2012. Suite à une rencontre fortuite, à Paris, avec Bernard Léchot. La complicité est instantanée. Malgré la distance qui sépare leurs domiciles respectifs (il vit en Suisse), malgré la jeunesse de Jikaëlle et les cheveux gris de cet homme aux multiples activités qui a plusieurs disques à son actif, le pari est lancé: et si on faisait des chansons ensemble? 

 

Evasions

Jikaëlle interprète, compose et écrit, Bernard cosigne ou signe parfois, et s'occupe des orchestrations. Grâce à une opération de financement participatif réussie sur MyMajorCompany, un premier album, Evasions, paraît en été 2014.

 
 
 

Scènes

Jikaëlle - son chapeau, ses lunettes, ses chemises à carreaux, son assurance et son sourire lumineux - va commencer à fréquenter les petites scènes parisiennes dès 2012. Et le ‘live’ apparaître très vite comme étant son environnement naturel. Scènes ouvertes et open mic en solo d’abord, concerts à deux ensuite, dans une formule acoustique (deux voix, deux guitares) intime et chaleureuse, notamment à Paris, Tours, dans le Languedoc… 
 
 

 

 

Evidences

En 2016, l’envie de poursuivre la route musicale à deux est toujours au rendez-vous, même si elle n’est pas toujours aisée au vu de la distance (527 km) qui sépare les domiciles de Jikaëlle et Bernard. Une situation qui leur impose pour le moment de s’écarter des chemins habituels du business musical et d’opter pour l’artisanat. Pas grave, ils préférent les chemins de traverse aux voies express! De nouvelles chansons sont nées, le projet d’un deuxième disque est lancé, à travers un financement participatif sur Ulule cette fois-ci: Evidences est prévu pour l’été 2017.
 

Projet

Aucun projet en cours

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier !